Des agents immobiliers malfaisants sont exécutés en Biélorussie après avoir incité des personnes vulnérables à abandonner leurs maisons avant de les tuer
 
Skip Navigation Links

Des agents immobiliers "malfaisants" sont exécutés en Biélorussie après avoir incité des personnes vulnérables à abandonner leurs maisons avant de les tuer

khippi


Publié le 29 Novembre 2018 | khippi.com avec Jeune Afrique




La Biélorussie a exécuté deux agents immobiliers qui ont conduit six personnes vulnérables à renoncer à leurs maisons, puis les a tués et enterrés vivants.

Igor Gershankov, 37 ans, et Semyon Berezhnov, 32 ans, ont reçu l'ordre de s'agenouiller puis ont reçu une balle dans la tête avec un pistolet, frappés par un bourreau de l'État dans une prison de Minsk.

Les assassins ont loué des appartements pendant une journée et ont prétendu les vendre à des clients, en prenant leurs anciennes maisons avant de les droguer et de les assassiner.

L'épouse de Gershankov, Tatiana, mère des deux enfants du couple, a été condamnée à 24 ans, échappant à la peine de mort, la Biélorussie - le dernier pays d'Europe à l'exécuter - n'exécute pas de femmes.


Boris Kolyosnikov, 22 ans, a été condamné à 22 ans d'emprisonnement.

Le président de Hardline, Alexandre Loukachenko, qui dirige la Biélorussie depuis près d'un quart de siècle sous le nom de "dernière dictature", a refusé de leur pardonner.

Leurs familles n'ont pas été informées à l'avance que les hommes seraient tués ni autorisées à une dernière réunion.

Le groupe a été reconnu coupable d'avoir persuadé six "alcooliques" isolés, qui vivaient seuls dans la région de Mogilyov, d'échanger leurs appartements contre des appartements plus petits et une somme en espèces.