KHIPPI | Politique Economie Sports> Lifestyle People Migration Tech & Science Crimes
Skip Navigation Links

Reconnu coupable de viol et de meurtre d’une étudiante de 19 ans, il a été exécuté: voici quels ont été ses derniers mots…




Publié le 23 Août 2019 | khippi.com




Le département des Affaires criminelles du Texas a confirmé la mort de Larry Swearingen à 18H47 (00H47 GMT) à la prison d’Etat de Huntsville. Selon les médias américains, l’homme de 48 ans a affirmé jusqu’à sa mort qu’il était innocent. Ses avocats ont mis en avant que l’ADN retrouvée sous les ongles de la victime n’était pas celle de leur client.

La Cour suprême américaine a refusé une suspension de l’exécution mercredi soir. Celle-ci avait déjà été suspendue à cinq reprises. « Seigneur, pardonne-leur. Ils ne savent pas ce qu’ils font », a prononcé Larry Swearingen juste avant son exécution, selon des témoignages rapportés par les médias. « Je veux que tout le monde sache que je ne suis pas faché à l’idée de mourir. Évidemment j’aimerais vivre et être libre, mais je suis persuadé que ma mort peut être un déclic qui peut faire changer le système au Texas ».



Il avait été condamné en 2000 pour la mort de Melissa Trotter, une étudiante avec laquelle il avait noué une relation intime, selon le Houston Chronicle.