Tarifs douaniers : la Chine augmente la surtaxe sur 60 milliards de dollars de produits américains

Skip Navigation Links

Tarifs douaniers : la Chine augmente la surtaxe sur 60 milliards de dollars de produits américains

Tarifs douaniers

Publié le 13 Mai 2019 | khippi.com






Selon un communiqué du ministère chinois des Finances, les tarifs douaniers seront relevés à 10 %, 20 %, voire jusqu'à 25 % sur un ensemble de marchandises américaines déjà taxées. Cette surtaxe visant Washington touchera plus de 5000 produits américains et entrera en vigueur à partir du 1er juin.

Cette annonce fait suite à celle du président américain, qui a fait passer vendredi de 10 % à 25 % les droits de douane punitifs imposés sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Actuellement, ce sont 250 milliards de dollars de marchandises chinoises qui sont visées par des droits punitifs américains. Donald Trump a également annoncé qu'il lançait la procédure pour surtaxer les quelque 300 milliards d'importations chinoises restantes.

Avant ces mesures annoncées par Pékin lundi, la quasi-totalité des marchandises américaines étaient déjà surtaxées en Chine, soit 110 milliards de dollars sur un total annuel de 120 milliards.

Des négociations au point mort

Cette relance de droits punitifs survient dans le contexte où les négociations pour sceller un accord commercial entre les deux principales économies mondiales semblent faire du surplace, et marque une nouvelle dégradation des relations commerciales sino-américaines.

Les négociateurs américains et chinois sont sortis de rencontres jeudi et vendredi dernier sans avoir pu s'entendre. Washington a même accusé Pékin d'avoir fait marche arrière sur certains points discutés au cours de plusieurs mois de pourparlers, ce qu'a toutefois nié le géant chinois.

Les États-Unis exigent notamment une réduction de leur déficit commercial avec la Chine, qui s'est élevé à 378 milliards de dollars en 2018. La fin des subventions aux entreprises d'État chinoises et la protection de la propriété intellectuelle américaine sont également en question.

Selon Larry Kudlow, le principal conseiller économique de Donald Trump, une rencontre entre le président américain et son homologue chinois Xi Jinping en marge du sommet du G20, les 28 et 29 juin à Osaka, au Japon, est envisagée afin d'essayer à nouveau de déminer le conflit.



L'avionneur américain Boeing, dont le carnet de commandes pourrait être affecté par cette guerre commerciale, a tout de même exprimé sa confiance quant au fait que les deux pays parviennent à un accord « qui soit avantageux aussi bien pour les industriels et les consommateurs américains et chinois ».

En Asie, la Bourse de Tokyo a toutefois fini la journée sur un repli de 0,72 %, au plus bas depuis le 28mars, et celle de Shanghai a cédé 1,21 %. Les analystes s'attendent aussi à ce que ces tensions commerciales plombent Wall Street, qui a d'ailleurs ouvert en baisse lundi matin.

L'indice à forte coloration technologique Nasdaq affichait une baisse de presque 3 % à 7.681,30 points en matinée. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 étaient aussi dans le rouge, perdant respectivement 2,21 % à 25.368,92 points et 2,26 % à 2.816,15 points.

Avec les informations de Reuters et Agence France-Presse