À 101 ans et après deux passages devant les tribunaux, Gaston accepte de rendre son permis de conduire

Gaston-accepte-de-rendre-son-permis-de-conduire.aspx
Skip Navigation Links

À 101 ans et après deux passages devant les tribunaux, Gaston accepte de rendre son permis de conduire

Gaston permis conduire

Publié le 30 Avril 2019 | khippi.com






l y a quatre ans déjà, Gaston était sommé par la justice de renoncer à son droit de conduire mais il s’était alors défendu avec passion. Le juge lui avait donc laissé un sursis et avait accepté qu’il continue à conduire. Néanmoins, il a à nouveau dû se présenter devant le juge et cette fois-ci, il a accepté sans broncher : « J’ai rendu mon permis de conduire il y a quelques semaines. Ça fait mal, mais je suis assez intelligent pour comprendre qu’il est devenu vraiment difficile de conduire », a expliqué Gaston, ingénieur à la retraite.

À l’âge de 101 ans, Gaston est probablement le plus âgé des accusés à se présenter devant un juge en Belgique. La première fois, il avait dû se rendre devant le juge car il avait fauché un cycliste alors qu’il tombait des trombes d’eau. Cette fois-ci, c’était parce qu’il a heurté un rétroviseur d’une voiture dans un parking avant de partir, ne réalisant pas son geste. Il a décidé de ne pas se rendre à la convocation du juge et de rendre spontanément son permis à la police.



« Écoutez, secrètement, je voulais garder mon permis de conduire. Il y a quatre ans, j’ai pensé que j’étais assez intelligent pour convaincre le juge que je pouvais encore conduire. Il n’y avait rien qui clochait chez moi. Aujourd’hui, je suis assez intelligent pour admettre que c’est devenu beaucoup plus difficile dans la voiture. Attention : Je pouvais encore bien conduire, mais j’avais un petit problème de vue, surtout quand il y a du soleil. Mon rêve a toujours été de garder mon permis jusqu’à mes 100 ans. Eh bien, ça a marché et j’ai mon permis depuis 81 ans. Qui peut dire ça ? », a-t-il raconté à nos confrères de HLN.

Son avocat a demandé de l’indulgence quant au délit de fuite qui n’était pas volontaire. Gaston s’est acquitté de l’amende de 408 euros qui lui a été infligée. Le juge l’a officiellement déclaré inapte à conduire. Il a donc offert sa voiture à sa petite-fille et ne conduira sans doute plus jamais.