La cocaïne peut faire pourrir votre peau: «Ceux qui choisissent de consommer de la cocaïne jouent à la roulette russe» (photos)


Skip Navigation Links

La cocaïne peut faire pourrir votre peau: «Ceux qui choisissent de consommer de la cocaïne jouent à la roulette russe» (photos)

 La cocaïne

Publié le 2 Juillet 2019 | khippi.com






En Grande-Bretagne, environ deux tiers de la cocaïne introduite en contrebande est coupée avec du lévamisole, un vermifuge donné aux vaches et aux chevaux. Selon les experts, ce dernier a des effets secondaires graves et notamment la destruction des globules blancs au point de provoquer la pourriture de la peau.

Le lévamisole est utilisé en médecine vétérinaire pour tuer les vers parasites. Dans des pays comme la Colombie et le Vénézuela, il est très bon marché et est utilisé par les trafiquants pour couper la drogue pure. Il y a eu un certain nombre de cas signalés où des personnes se sont retrouvées avec une peau pourrie après avoir pris de la cocaïne mélangée à ce produit chimique. Pour trois d’entre eux, l’approvisionnement en sang des organes génitaux avait été interrompu, ce qui avait provoqué le noircissement de la peau et sa mort selon The Sun.



Les experts ont indiqué que le nombre de cas avait augmenté en raison de l’usage de cocaïne mélangée au produit chimique et que, outre les problèmes de peau, ils ont également noté des problèmes articulaires et pulmonaires.

Le Dr Sarah Jarvis, médecin généraliste, affirme que les gens ont besoin de connaître les risques qu’ils prennent lorsqu’ils prennent de la cocaïne. Les trafiquants de drogue peu scrupuleux coupent souvent leur drogue avec d’autres produits moins chers pour augmenter encore leurs profits. Et ils se fichent de la dangerosité de ces autres produits.

Les politiciens ont déjà mis en garde contre les dangers de la cocaïne à base de lévamisole qui se dirige vers le Royaume-Uni. Le député et ancien ministre de la Prévention du crime, Norman Baker, a déclaré au Sun en 2014 : « Ceux qui choisissent de consommer de la cocaïne et qui pensent savoir ce qu’ils font jouent à la roulette russe avec leur vie. »

Pourtant, il est inquiétant de constater que plus d’un adulte britannique sur dix a consommé de la cocaïne, soit le double de la moyenne de l’UE et de la moyenne européenne.