: La présidente du Sénat a été désignée par la Cour constitutionnelle gabonaise pour assurer la fonction de chef d'Etat du Gabon
 
Skip Navigation Links

La présidente du Sénat a été désignée par la Cour constitutionnelle gabonaise pour assurer la fonction de chef d'Etat du Gabon

khippi

Publié le 17 Novembre 2018 | khippi.com


: La présidente du Sénat a été désignée par la Cour constitutionnelle gabonaise pour assurer la fonction de chef d'Etat du Gabon. Des élections pourraient aussi être organisées si l'incapacité d'Ali Bongo à exercer le pouvoir dépasse un certain délai. Les détails.

C'est acté. Lucie Milebou Aubusson, jusqu'ici présidente du Sénat, remplacera Ali Bongo Ondimba à la présidence, en assurant l'intérim de la fonction de chef de l'Etat gabonais, le temps que ce dernier se remette de sa maladie. C'est hier soir, mercredi 14 novembre, que les 9 juges de la Cour constitutionnelle ont pris cette décision, évoquant les articles 13 et 16 de la Loi fondamentale du pays.

L'instance judiciaire suprême gabonaise avait été saisie par le Chef de gouvernement, le Premier ministre Emmanuel Issozet Ngondet.

Ce dernier, dans sa requête, a mentionné l'impérieuse nécessité de faire avancer plusieurs dossiers par l'approbation présidentielle.

Or, le fait qu'Ali Bongo soit hospitalisé à Riyad depuis le 24 octobre dernier bloque le fonctionnement de l'Etat.





De plus, plusieurs textes législatifs ou réglementaires nécessitent actuellement l'approbation du chef de l'Etat.

Toujours selon les termes de la constitution gabonaise, la présidente par intérim, en l'occurence Lucie Milebou Aubusson, est censée organiser une élection présidentielle dans un délais de 60 jours, si Ali Bongo ne parvient pas à reprendre ses fonctions.