Malgré les promesses de Bouteflika, les manifestations se poursuivent en Algérie

Malgré les promesses de Bouteflika, les manifestations se poursuivent en Algérie

Algérie


Publié le 4 Mars 2019 | khippi.com




D'importantes manifestations ont eu lieu jusque dans la nuit de dimanche à lundi en Algérie après que le président sortant Abdelaziz Bouteflika eut annoncé qu'il se présentait aux élections présidentielles pour une cinquième fois.



La grogne persiste malgré les concessions transmises dimanche par le président Bouteflika dans un communiqué. Il a promis que s'il était réélu le 18 avril prochain, il tiendrait un référendum sur une nouvelle constitution algérienne et il convoquerait rapidement de nouvelles élections pour lesquelles il ne serait pas candidat.

Malgré ces engagements, de nombreux protestataires, des jeunes pour la plupart, ont manifesté dans les rues de la capitale, Alger, mais aussi à Paris, à Montréal et à Ottawa, refusant que le président soit candidat. À leurs yeux, les promesses faites par Abdelaziz Bouteflika ne sont qu'un stratagème pour lui permettre de se maintenir au pouvoir.



Des affrontements ont éclaté tôt lundi avec des policiers antiémeutes. Les protestations sont nourries par des appels lancés sur les médias sociaux.

Abdelaziz Bouteflika, qui est âgé de 82 ans, est absent de la scène publique depuis qu'il a été terrassé par un accident vasculaire cérébral en 2013.