Le président Paul Kagamé a eu un échange houleux avec une journaliste de France 24


video-paul-kagame-rappelle-lordre-une-journaliste-de-france.aspx
Skip Navigation Links

Le président Paul Kagamé a eu un échange houleux avec une journaliste de France 24

Paul Kagamé

Publié le 27 Juin 2019 | khippi.com






Comme c'est souvent le cas, lorsque les journalistes occidentaux en général, et ceux de France en particulier, interrogent les chefs d'Etat d'Afrique, ils procèdent avec beaucoup de préjugés. Le président rwandais, plus que ses homologues du continent, est d'ailleurs souvent la cible de leurs critiques en matière de droits humains, ce qui le met sur la défensive.

Certes, Neven Mimica, journaliste de la rédaction anglophone de France 24, a bien évité de parler de cet épineux sujet, puisqu'il a surtout reconnu que le Rwanda est à saluer à cause de ses avancées dans plusieurs domaines, notamment "économiques, politiques et réconciliation". Mais une question de cette journaliste sur la situation des droits humains au Rwanda, posée au chef de l'Etat, lui la valu une réponse cinglante

"Vous devez arrêter avec votre complexe de supériorité, toute cette absurdité sur les droits de l'homme. Nous, on s'est battu pour les droits de l'homme et la liberté de nos peuples, plus que quiconque, y compris vous qui continuez à parler de cette absurdité. Là, souvenez-vous d’où venaient nos pays et où on les a emmenés, cela parle pour nous. Vous devriez arrêter de dire aux autres quoi faire ou ne pas faire, même si ce n'est pas à votre goût. Mais pour qui vous prenez-vous?", a-t-il tancé la journaliste.



Neven Mimica a ensuite vainement tenté de se dédouaner, mais le président Paul Kagamé a poursuivi sa charge, et lui a rappelé que l'Europe n'avait aucune leçon à donner au reste du monde en matière de droits de l'homme, surtout après ce qu'il s'est passé depuis plusieurs années en Méditerranée. Cette allusion a fait dire à son interlocutrice que le débat ne se posait pas sur l'Europe, mais sur le Rwanda.

En réalité, comme beaucoup de pays d'Afrique, le Rwanda n'est pas irréprochable concernant ce sujet précis, mais ce pays d'Afrique centrale a néanmoins réalisé des avancées concrètes en la matière. Voici deux ans, lors une interview télévisée du président Alpha Condé de Guinée, des journalistes de la rédaction francophone de France 24, de RFI et de TV5 Monde avaient afrmé que la "Guinée ne décol[ait] pas", malgré toutes les avancées enregistrées ces dernières années par ce pays d'Afrique de l'Ouest. Une afrmation qui avait mis le chef de l'Etat guinéen dans tous ses états, donnant lieu à cette vidéo virale.