Défiguré après une tentative de suicide ratée, il montre son nouveau visage
 
Skip Navigation Links

Défiguré après une tentative de suicide ratée, il montre son nouveau visage

khippi


Publié le 1er Décembre 2018 | khippi.com




En juin 2016, Cameron Underwood a eu le visage horriblement mutilé après avoir voulu se tirer une balle dans la tête. Rétabli aujourd'hui grâce à une greffe, le jeune homme de 28 ans veut témoigner pour donner de l'espoir aux autres patients. "Il n'est jamais trop tard pour demander de l'aide", a-t-il déclaré.

Après son accident, Cameron Underwood a passé cinq semaines dans le coma, le visage détruit. Incapable de manger ou de parler, le jeune homme avait même des difficultés pour respirer. Il a alors enchaîné les opérations, caché sous un masque.

Un jour, sa mère a appris l'existence d'un chirurgien plasticien hors pair, Eduardo Rodriguez, basé à New York. Ce dernier avait déjà réussi deux greffes du visage. New York, c'est de l'autre côté du pays mais le chirurgien fit malgré tout le trajet. À leur rencontre, l'expert a tout de suite su qu'il pourrait changer la vie de Cameron.

Liste d'attente

Pour une greffe il faut un donneur alors Cameron s'est inscrit sur la longue liste d'attente. Par chance, le délai sera "très court" et évitera au garçon de sombrer dans la dépression. Le 31 décembre 2017, soit dix-huit mois après son accident, un certain Will Fisher, 23 ans, décède dans des circonstances tragiques. Le jeune garçon était donneur d'organes mais une greffe de visage nécessite une autorisation spécifique. Sa mère donne le feu vert.

Une opération de 25 heures Début janvier, une violente tempête fait rage mais Cameron est autorisé à faire le voyage de la Californie jusqu'à New York. Plus de cent chirurgiens, infirmières et autres assistants sont là. Pour la première fois, un masque 3D personnalisé est utilisé. L'opération marathon va durer 25 heures.












"Les gens pensent souvent qu'il suffit de mettre un masque, mais ce n'est évidemment pas si simple", explique le chirurgien Eduardo Rodriguez. "Tout doit s'emboîter comme un puzzle. Et si quelque chose ne va pas, vous ne pouvez pas revenir en arrière".

Saut en parachute

Moins de deux mois après l'opération, Cameron Underwood a pu rentrer chez lui. Son nouveau visage lui a permis de reprendre goût à la vie et de tester de nouvelles sensations en sautant en parachute.

Quand la dépression lui fait de l'œil, le jeune homme pense à l'exploit qui a été réalisé sur son visage et cela lui suffit pour se maintenir en vie. "J'ai à nouveau un nez et une bouche pour pouvoir rire, parler et manger. Les gens ne me voient plus comme un étranger. Will et sa famille m'ont rendu ce que j'avais perdu. C'était un sacrifice incroyable, je ne l'oublierai jamais".