États-Unis : l'ancien président américain George H. W. Bush est mort
 
Skip Navigation Links

États-Unis : l'ancien président américain George H. W. Bush est mort

khippi


Publié le 1er Décembre 2018 | khippi.com




Les États-Unis perdent une de leurs plus grandes figures politiques. George H. W. Bush, 41e président américain, est décédé vendredi à l'âge de 94 ans. L'annonce a été faite par son fils, George W. Bush, lui aussi ancien président des États-Unis. « Jeb, Neil, Marvin, Doro et moi avons la tristesse d'annoncer qu'après 94 années remarquables notre cher papa est mort », a déclaré George W. Bush dans un communiqué publié sur Twitter par un porte-parole de la famille. « George H. W. Bush était un homme doté d'une noblesse de caractère et le meilleur père qu'un fils ou une fille aurait pu souhaiter. »




George H. W. Bush, membre du Parti républicain, avait dirigé les États-Unis de 1989 à 1993, et avait auparavant été vice-président de Ronald Reagan. Fils de sénateur, élu du Congrès, diplomate, chef de la CIA, vice-président, président, père de deux gouverneurs dont l'un, son aîné George W. Bush, a ensuite passé huit ans à la Maison-Blanche : George Bush senior incarnait le patricien de la côte est, malgré son enracinement au Texas.

L'hommage de Donald Trump et Barack Obama

L'actuel président américain Donald Trump a salué le « leadership inébranlable » de son prédécesseur. « À travers son authenticité, son esprit et son engagement inébranlable en faveur de la foi, de la famille et de son pays, le président Bush a inspiré des générations de concitoyens américains », a affirmé Donald Trump dans un communiqué transmis depuis Buenos Aires où il assiste au sommet du G20.

« L'Amérique a perdu un patriote et un humble serviteur », a assuré pour sa part Barack Obama, rendant hommage à son action qui a permis de « réduire le fléau des armes nucléaires et de former une vaste coalition internationale pour expulser un dictateur du Koweït ». Barack Obama a aussi estimé que la diplomatie de George W. H. Bush avait contribué « à mettre fin à la guerre froide sans tirer un coup de feu ».