Kourtney Kardashian se dénude et se dévoile
 
Skip Navigation Links

Kourtney Kardashian se dénude et se dévoile

khippi

Publié le 27 Novembre 2018 | khippi.com


Dans une interview accordée à l’édition mexicaine de «GQ», Kourtney Kardashian dévoile sa vision de la féminité. Pour elle, tout est une question de confiance en soi. Ainsi, elle n’hésite pas à poser nue dans les pages intérieures du magazine.

Dans une interview accordée à l’édition mexicaine de «GQ», Kourtney Kardashian dévoile sa vision de la féminité. Pour elle, tout est une question de confiance en soi. Ainsi, elle n’hésite pas à poser nue dans les pages intérieures du magazine.

Ce n’est pas la première fois que Kourtney Kardashian pose nue. En 2015, alors qu’elle était enceinte, l’aînée du clan Kardashian avait fait un shooting photo dévêtue («J’ai toujours aimé être enceinte, c’est beau, et c’est ce que je voulais montrer»). Une expérience qu’elle avait renouvelée l’année suivante. Et, de nouveau, Kourtney s’est déshabillée pour poser pour le numéro de décembre et janvier de l’édition mexicaine du magazine «GQ». «Ces photos sont professionnelles, j’ai, évidemment, mes limites, mais je me sens bien dans ma peau et je crois que c’est important d’avoir une image positives de son corps», explique-t-elle.

"Être la meilleure des mères"

Kourtney Kardashian assure que l’image des femmes a changé, qu’elles sont «plus fortes», qu’elles ont «plus de pouvoir». «Je me rappelle que, quand j’étais à l’université, tout le monde voulait être mince, c’était ce que tout le monde devait être, point. Aujourd’hui, la génération de mes sœurs Kendall et Kylie est plus tolérante.» Elle souligne que «la beauté naturelle» est à la mode, que les femmes se maquillent moins. «Cela évolue, et ce sera intéressant de voir le monde de nos filles, si elles apprennent le concept de l’acceptation, cela sera merveilleux.» L’acceptation de soi, Kourtney Kardashian elle-même y travaille. Ce qui peut être compliqué en tant que célébrité.

«Il y a des moments où, oui, je prête attention à ce que les autres disent de moi, et d’autres moments non. C’est un travail constant de confiance en soi, j’essaye de me rappeler constamment que les commentaires négatifs viennent de personnes qui ne me connaissent pas et qui ne sont pas dans ma situation», confie Kourtney Kardashian. Ainsi, elle ne se voit pas comme un «modèle». Mais elle veut «apprendre aux nouvelles générations que personne n’est parfait et que le comprendre permet de surmonter tous les obstacles». «Il faut vivre pour soi», ajoute-t-elle. «J’essaye d’être la meilleure mère, sœur, fille et amie.»

Entre soeurs, amour inconditionnel

Son rôle de mère justement, c’est «le plus important» pour Kourtney Kardashian. «Parce que c’est ce qui remplit mon cœur.» «J’essaye de passer des moment seules avec mes enfants, quand tout le monde part de la maison. J’essaye de m’accorder les soirées et les matinées avec eux. Quand ils étaient bébés, j’étais dérangée par les paparazzi, et à partir du moment où cela dérangeait aussi mes enfants, j’ai changé d’attitude. J’ai essayé de me dire que les photographes ne faisaient que leur travail et j’ai arrêté de leur accorder de l’attention. Je me suis rendue compte que mes enfants s’alimentaient de mon énergie. (…) C’est pour ça qu’il est très important d’avoir une attitude positive pour ses enfants.»

Faire passer son rôle de mère avant son rôle de businesswoman, Kourtney Kardashian se l’est vu reprocher par Kim Kardashian notamment. «Mes sœurs et moi avons nos caractères, nous nous critiquons souvent les unes les autres, mais ces critiques viennent toujours avec un amour inconditionnel. Et nous savoir que chacune de nous a une manière différente de faire les choses et de voir la vie.»