Qui est Lori Lightfoot, la première maire noire et homosexuelle de Chicago ?


Qui-est-Lori-Lightfoot-la-première-maire-noire.aspx

Qui est Lori Lightfoot, la première maire noire et homosexuelle de Chicago ?

Lori Lightfoot


Publié le 3 Avril 2019 | khippi.com




En l’emportant haut la main face à Toni Preckwinkle, Lori Lightfoot devient la première femme noire et gay à diriger la troisième plus grande ville des États-Unis.



C’est une première historique. Ce mardi 2 avril, les citoyens de Chicago ont élu Lori Lightfoot, femme noire et ouvertement homosexuelle, à la tête de leur ville. À 56 ans et novice en politique, cette Américaine née à Massillon, dans l’État de l’Ohio, s’apprête à faire souffler un vent nouveau sur la Windy City.

Marquée par les inégalités sociales et la violence par armes à feu, Chicago peut désormais compter sur cette ancienne procureure fédérale, qui a notamment dirigé une commission de surveillance des activités de la police. En l’emportant haut la main (74% des voix selon les premières estimations) face à Toni Preckwinkle, démocrate et également Afro-Américaine, Lori Lightfoot devient la première femme noire et gay à diriger la troisième plus grande ville des États-Unis. Depuis 1837, la ville de Chicago n’a été gouvernée qu’une fois par une femme et une fois par une personne noire. lori lightfoot

« Le changement contre le statut quo »

Avec son programme progressiste, la nouvelle maire démocrate – diplômée en droit à l’University of Chicago Law School et mariée depuis 2013 à Amy Eshleman – s’est engagée tout au long de sa campagne à réduire les inégalités sociales et raciales. Évoquant notamment le retard des quartiers sud et ouest de la ville – pauvres et majoritairement habités par une population noire – sur le centre financier et le nord de la ville, qui eux ont bénéficié de programmes de développement économique.

"



Face au ras-le-bol général des habitants de Chicago, Lori Lightfoot propose – en opposition avec sa rivale Toni Preckwinkle – « le changement contre le statut quo ». En effet, selon les analystes cités par l’AFP au lendemain de sa victoire, les gens « sont fatigués de la corruption, des enquêtes fédérales contre des responsables municipaux, des scandales entourant la police et de la crise budgétaire », explique Evan McKenzie, professeur de sciences politiques à l’université de l’Illinois. En élisant Lori Lightfoot, ils aspirent « à de nouvelles idées ainsi qu’à un gouvernement plus propre ».

Plus de 550 meurtres ont été comptabilisés en 2018 à Chicago, soit davantage que les chiffres combinés de New York et de Los Angeles, dont les populations sont pourtant plus importantes.