Un escroc franco-israélien se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian lorsqu’il était ministre de la Défense a accumulé plus de 80 millions €…

KHIPPI | Politique Economie Sports> Lifestyle People Migration Tech & Science Crimes
Skip Navigation Links

Un escroc franco-israélien se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian lorsqu’il était ministre de la Défense a accumulé plus de 80 millions €…

Maurizio Sarri

Publié le 21 Juin 2019 | khippi.com






L’un des modes opératoires de l’escroc concernait l’imitation et l’exploitation des canaux officieux entre État pour le paiement de rançons pour la libération d’otages français au Moyen-Orient et au Sahel.

C’est ainsi que Gilbert Shikli, portant un masque facial de silicone ressemblant au visage de Jean-Yves Le Drian, sur fond d’un bureau officiel dans une luminosité ambiante délibérément insuffisante, contactait “à titre officieux” des président Africains (Macky Sall du Sénégal, Mahamadou Issoufou du Niger entre autres) ou de conseillers très influents auprès de certains Chefs d’État (Maroc), de personnalités internationales comme l’Agha Khan, trois ou quatre émirs du Golfe, des PDG de grands groupes français et étrangers et même des intermédiaires dans le marché de ventes d’armes. Il aurait également usurpé le nom de Le Drian pour acquérir des biens immobiliers, des comptes Off-Shore, des prises d’action et spéculer sur les marchés des matières premières mais également le Forex et le Nasdaq.

Shikli est actuellement en prison en France suite à son extradition d’Ukraine. Son cas demeure l’un des plus mystérieux de l’histoire judiciaire française.



Strategika51 Intelligence a plus d’une fois évoqué dans les commentaires les “affaires de Le Drian” pour illustrer la corruption des politiques en France en se basant sur des informations précises au sujet des activités citées ci-dessus. Or il s’avère que Le Drian soit victime d’une vaste escroquerie et d’une usurpation d’identité. Dans ce cas précis, notre site tient à présenter ses plus sincères excuses à M. Le Drian.

Il se pourrait aussi que cette histoire en cache une autre et fasse diversion sur d’autres aspects non-divulgués. Nous n’en avons pas la moindre preuve et nous nous en tiendrons aux faits, sauf quand nous exprimons une opinion ou un commentaire.