Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, témoin clé d’un meurtre ?
 
Skip Navigation Links

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, témoin clé d’un meurtre ?

khippi

Publié le 19 Novembre 2018 | khippi.com


Un juge a demandé à la société Amazon de lui fournir un enregistrement de son assistant vocal, Alexa, qui aurait été témoin d’un meurtre dans le New Hampshire en 2017.

L’assistant vocal Alexa va-t-il permettre de résoudre une affaire de meurtre ? Le 27 janvier 2017, Christine Sullivan a été poignardée à mort chez elle avec son amie Jenna Pellegrini. Peu de temps après, Timothy Verill, a été interpellé par la police d’Etat du Massachusetts et inculpé pour double meurtre. Il a plaidé non coupable.




D’après CBS Boston, les deux femmes auraient été tuées parce qu’elles avaient l’intention de dénoncer un trafic de drogue. Vendredi dernier, le procureur a fait savoir que l’assistant vocal d’Amazon, Alexa, se trouvait dans la cuisine lorsque les deux femmes ont été tuées. Et d’après lui, l’appareil pourrait avoir enregistré toute la scène, de la dispute jusqu’au moment où les corps ont été déplacés sous le porche d’entrée.

Le juge a ordonné à Amazon de lui fournir ce possible enregistrement. « La justice pense que le serveurs ou les enregistrements d’Amazon, par le biais de l’application Echo smart speaker, contiennent les faits allant du 27 au 29 janvier 2017. Et que ces informations contiennent des preuves des crimes commis dans la cuisine », a-t-il fait savoir. « Amazon ne divulguera aucune information de ses clients sans une demande légale et valide. Amazon s’oppose naturellement à des demandes excessives ou inappropriées », a fait savoir un porte-parole d’Amazon.